×

REUSSITE : POUVEZ-VOUS MISER SUR VOUS ?

Il y a des nuits où vous rêvez d’une réussite qui vous ressemble et des jours où vous atterrissez lourdement sur terre. Vous valez le coup, ou pas ? Le coup d’y croire, le coup de vous donner une chance, le coup de miser de l’argent sur vous… Tout vous pousse à la prudence : votre entourage, le contexte économique et votre manque de confiance. Vous aimeriez avoir des signaux clairs avant de miser sur votre réussite. Comment savoir si vous pouvez investir sur vous-même ?

Attendre que quelqu’un croie en vous ?

Mon rêve serait de trouver un mentor qui croie en moi et me donne ma chance…

Cela s’appelle le “Syndrôme de la Belle au Bois Dormant” : vous attendez le prince charmant. Il vous réveillera et vous indiquera le chemin de votre réussite… Dans la vraie vie, ça ne se passe pas comme ça : personne ne va miser sur vous ex-nihilo. C’est donc à vous de croire en vous en premier et de vous donner les moyens de votre réussite. Pourquoi ? Parce que s’engager vers la réussite nécessite du courage, et il faut donner le signe que vous l’avez, ce courage. Cela nécessite de s’inscrire dans un principe de réalité ; et tout le monde n’est pas prêt à cela. Cela nécessite enfin de décider quelle réussite vous voulez enclencher : quelle mission vous vous donnez, au nom de quelles valeurs, sous quelle forme ? Et cela vous revient.

Attendre d’être au fond du trou ?

J’étais obligée d’avancer et de changer parce que si je me retournais, c’était l’enfer…

Burn-out, divorce, fin de droits… Les personnes au fond du trou sont les plus aptes à réussir. Pourquoi ? Parce qu’elles ont déjà quitté leur zone de confort. Les autres font leur compte. Elles focalisent sur ce qu’elles pourraient y perdre : leurs habitudes, leur identité, leur argent, leur temps. On préfère un quotidien ennuyeux à un futur inconnu. Et on s’arrange avec notre frustration quotidienne : on fait les soldes, on mange, on quitte son emploi avec indemnités. Ou on reste. Et on râle.

Miser à fond sur votre échec ?

A quoi ça sert d’espérer réussir quand on n’est pas sûr que ça marche ?

Culturellement en France, miser sur sa réussite est teinté d’une forme d’arrogance. On s’y croit ? On a donc intériorisé une autre technique : miser sur son échec. On ne peut alors qu’être agréablement surpris ! Pourquoi un raisonnement aussi absurde ? Parce que le pire, pour un français, c’est l’échec. Il signifie qu’on est définitivement mauvais. Les asiatiques perdent la face de manière irréversible, les Français échouent à tout jamais. La solution ? Tout miser sur votre réussite, au contraire. Si vous ne le faites pas vous-même, comment pouvez-vous espérer que d’autres le fassent pour vous ? Miser sur sa réussite, c’est s’engager, vis-à-vis de soi-même et des autres. Mais donnez-vous une obligation de moyens et non de résultat. L’obligation de résultat c’est l’interdiction d’échouer, et donc l’interdiction d’essayer, d’apprendre, de progresser… L’obligation de moyens, cela signifie que vous vous offrez les meilleures ressources de compétences, outils et expertises pour l’atteindre, ce résultat !

Miser de l’argent ?

Je ne veux pas consacrer de l’argent à ma réussite parce que je ne suis pas sûre de rentabiliser l’investissement

Statistiquement, les banques prêtent moins aux femmes entrepreneures qu’aux hommes car elles demandent des petits prêts, révélateurs du manque d’ambition de leur projet… Si vous souhaitez voir grand pour vous-même et pour votre carrière, il va falloir y associer le budget adéquat. C’est une nouvelle étape où vous allez enfin donner du temps, de l’énergie et des moyens de qualité à votre projet. Avec quelqu’un qui y consacre aussi du temps, de l’énergie, et des compétences de qualité, auprès de vous, en sparring partner. Miser de l’argent, c’est aussi un signe fort que vous vous engagez dans une vraie dynamique qui vous oblige …

Réduire la zone aveugle

Je ne sais pas à quoi je peux prétendre. Par contre, je sais ce que je ne veux plus.

Pour qu’on mise sur vous, il faut inspirer confiance. Pour inspirer confiance, il faut avoir confiance en soi. Et pour avoir confiance en soi, il faut se connaître parfaitement : savoir ce en quoi on est le meilleur, ce qui va booster notre motivation au travail et notre créativité. Miser sur vous, ce n’est pas un coup de poker, ce sont des briques que l’on empile et qui constituent la réussite. Des briques de connaissance. Pour éviter le risque de miser sur soi et de tout perdre, la solution est de réduire la zone d’incertitude et d’agrandir la zone de connaissance sur soi et sur l’environnement dans lequel on vit.

Et si cela prouvait que vous êtes nul ?

J’ai peur de me retrouver face à moi-même…

Si vous êtes insatisfait de votre réussite, cela signifie qu’il y a certaines choses à réajuster. Mais nous avons vite tendance à penser que « tout » va mal, par un effet halo. Notre difficulté à isoler les points de vigilance et à leur adresser une solution nous conduit à un fatalisme global qui s’inscrit de manière remarquable dans notre culture française ! Nous préférons donc rester dans le déni pour éviter le terrible constat de notre nullité… Et puis on a tellement entendu qu’il fallait aligner un nombre incalculable d’étoiles pour réussir, à quoi bon rêver ? J’ai moi-même attendu 2 ans avant d’envoyer le manuscrit de mon premier livre aux maisons d’édition pour éviter de recevoir une réponse négative. Je préférais un « oui » qui reste possible à tout jamais, à la possibilité d’un « non » !

Miser sur votre écosystème

Je ne me sens pas aller claironner partout que je suis le meilleur et qu’il faut me faire confiance !

Le problème est que l’on doit décider de miser sur soi à un moment où, justement, on a un déficit abyssal de confiance en soi. Parce que l’on n’a pas trouvé sa place au travail, parce qu’on perd son temps dans une carrière vide de sens… Il faut alors une vraie prise de conscience qu’il est urgent d’inverser la dynamique négative dans laquelle on est installé depuis longtemps.

Si vous lisez cet article, c’est probablement parce que vous avez besoin de changer d’écosystème : de vous éloigner de ceux qui vous mettent en garde ; et vous entourer des personnes qui croient en votre réussite, vous encouragent à être ambitieux et vous en donnent les clés.

Il ne s’agit pas de savoir si vous pouvez miser sur vous, mais de savoir si vous voulez miser sur vous. Il est si confortable de ne rien attendre de soi !

Stéphanie Talleux

Vous n’osez pas croire en vous mais vous aimeriez savoir ce que cela pourrait donner si vous dépassiez ce manque de confiance en vous abyssal ? Prenez-rendez vous pour un diagnostic carrière gratuit en écrivant à : stephanie@stephanietalleux.com

BÉNÉFICIEZ D’UN PREMIER

DIAGNOSTIC CARRIÈRE GRATUIT

CONTACTEZ-MOI